Portrait de docteurs - Staëlle MAKAMTE

PhD Consulting vous propose une série de portraits de docteurs ayant fait le choix de poursuivre leur carrière hors secteur académique après l'obtention de leur thèse. Aujourd'hui, retrouvez notre entretien avec Staëlle MAKAMTE.

  • Bonjour Staëlle. Pourriez-vous vous présenter ainsi que nous donner les quelques éléments clés de votre parcours (formations et expériences professionnelles) ?

Bonjour, Je suis Staëlle MAKAMTE, docteur en biologie depuis 2017 et mère d’un garçon de 5 ans. D’origine Camerounaise, j’ai cependant fait mon baccalauréat et mes études universitaires en France.

Après l’obtention de mon baccalauréat, j’ai fais une année de PCEM1 puis ai continué en biologie à la faculté de Versailles Saint-Quentin en Yvelines UVSQ. J’y ai obtenu mon master 1 et je suis allée à UPMC (Université Pierre et Marie Curie) pour mon master 2 en biologie structurale et fonctionnelle. J'ai poursuivi en thèse à l'université de Paris Diderot.

Durant mon doctorat, j’ai utilisé les formations obligatoires pour me former aux métiers de l’entreprise. J'ai notamment suivi la formation CBA (Certificate in Business Administration) de la faculté de Paris Diderot permettant de sensibiliser les docteurs à la valorisation du doctorat hors académie.

A la suite de mon doctorat je ne souhaitais pas poursuivre en recherche. Après une formation de 3 mois chez GT’M ingénierie, j'ai été embauchée par GFI Informatique avant d'intégrer Allianz informatique à la Défense. Je travaille maintenant chez Dedalus France comme consultante laboratoire.

  • Pourriez-vous nous décrire le poste que vous occupez actuellement ?

En tant que consultante de laboratoire, j’interviens auprès des clients pour former les utilisateurs finaux aux bonnes pratiques et méthodes nécessaires à l'utilisation optimale des outils développés par ma société. J’interviens également lorsqu’il y a des dysfonctionnements afin d'identifier le problème et le résoudre (une vrai compétence de docteur !). Nous utilisons l’univers Business Object, Crystal report pour éditer les comptes-rendus. J'utilise également régulièrement les requêtes SQL ou VBA, des compétences tout à fait accessibles aux docteurs en sciences. Aujourd’hui, j’allie informatique et biologie au quotidien, ce qui est particulièrement agréable car ce sont deux domaines que j’aime beaucoup.

  • Comment avez-vous construit votre projet professionnel après votre PhD ? Quelles stratégies avez-vous mis en place pour décrocher votre emploi ? A quelles difficultés avez-vous dû faire face ?

Pendant mon doctorat, je me suis posé la question de continuer en recherche ou non, mais ma situation familiale m’a contraint à préférer la sécurité à l’aventure postdoctorale. Ainsi je me suis intéressée aux différents postes qui pouvaient me convenir. Cependant, j’étais trop occupée pour y penser vraiment et ai donc dû passer par une courte période de chômage après la thèse. J'ai utilisé cette période pour envoyer de nombreux CV (adaptés au poste visé), passer des entretiens, discuter avec des personnes déjà en poste, regarder de nombreux parcours sur LinkedIn, participer à des conférences et des forums. Même si tout n'a pas abouti, ceci m'a permis de mieux comprendre ce qui m'intéressait et donc de définir plus précisément mon projet professionnel. J’ai également participé aux ateliers pôle emploi mais je dois admettre que je ne les ai pas trouvé adaptés aux profils PhD. Un bilan de compétences avec l’APEC quelques temps après m'a finalement orientée vers l’informatique.

  • Avez-vous suivi une formation complémentaire ? Si oui laquelle ? Comment l'avez-vous choisie ?

Je ne souhaitais faire de formation complémentaire trop longue. J’ai suivi celle de GT’M pour 3 mois qui est une initiation à l’informatique. J’ai surtout privilégié la formation directement au sein de l'entreprise. Mon poste chez GFI Informatique (en mission chez Allianz) m’a permis de comprendre le monde de l’entreprise et c’est vraiment ce dont j’avais besoin. Mon intégration chez Dedalus France en a été facilitée.

  • Si c'était à refaire, que changeriez-vous ?

Je me serai formée directement en informatique après mon doctorat. Mais, il a qu’en même été important de suivre le processus qui était le mien car ça m’a permis de savoir ce qui me correspondait vraiment. J’aurais pu faire cette formation plus tôt mais, je n’étais pas prête.

  • Selon vous, pourquoi les entreprises devraient recruter des docteurs ?

Le doctorat est une formidable formation par la recherche et un réel travail. Ensuite, le docteur se distingue par sa capacité d’analyse qui est un vrai plus au quotidien. Sa formation l’a aussi formaté à acquérir très rapidement les compétences nécessaires pour son emploi ce qui le rend rapidement opérationnel.
Attention cependant : il faut bien cibler son métier et avoir à l’esprit que c’est nous qui faisons notre poste et non l’inverse.

  • Quels sont vos projets pour la suite ?

Aujourd’hui, je désire avant tout accompagner les étudiants et les docteurs à se valoriser. J’ai créé le site staellesonia.fr. Il est encore en construction. Le but est de changer le regard du docteur et de la société sur ce diplôme qui permet d’être convenablement formé et opérationnel pour occuper plusieurs postes à responsabilité rapidement.

Comme l’a dit un ami docteur, nous sommes capables de diriger des entreprises et je suis en train d’en créer plus d’une ! Et rien à voir avec mon sujet de thèse. Comme quoi, tout est possible !

  • Auriez-vous un / des conseil(s) à donner à ceux qui veulent se lancer hors secteur académique ?

Hors académie, il faut vraiment savoir ce que l'on, et pour cela être curieux et aller chercher les informations. Aussi, contrairement à l'académique, il vaut mieux éviter d'être trop humble en entreprise (sans pour autant en faire trop !!). C’est contre-productif. Mieux vaut montrer (et ne pas hésiter à dire) qu’on est vraiment compétent sur un poste.

Un grand merci Staëlle !

Si vous aussi souhaitez franchir le pas, n'hésitez pas à consulter nos ressources dédiées aux docteurs ICI.

Nous proposons notamment des entretiens personnalisés d'environ 45 minutes pour échanger sur votre projet professionnel. Il vous suffit de remplir ce court questionnaire.

Si par ailleurs vous souhaiteriez voir un portrait de docteur dans un domaine bien particulier n'hésitez pas à nous en faire part et même à nous suggérer quelques profils qui pourraient vous intéresser !

Retrouvez d'autres portraits >>> ICI <<<